jump to navigation

Le Miste

Théorie et pratique au service de l’analyse stratégique de l’environnement

L’intelligence économique est-elle appelée à remplacer la stratégie ? La qualité ? Le management ? Absolument pas ! Elle va simplement permettre l’enrichissement de la connaissance de ses acteurs en s’organisant pour leur apporter la bonne information au bon moment sur le bon sujet et leur permettre ainsi d’anticiper. Ceci présuppose une réflexion sur les besoins stratégiques, sur les champs d’investigation, sur les sources d’informations réellement efficaces. Puis la démarche se poursuit avec la construction d’un réseau de capteurs et d’experts internes et externes performants, sur la capacité à recouper, qualifier et analyser cette information ainsi que celle d’organiser des systèmes de diffusion interne et externe pertinents. L’I.E. aide fortement l’entreprise dans la recherche de la compétitivité. Elle l’aide à mieux communiquer vers l’extérieur, pour défendre son image et influencer l’environnement en sa faveur. Pourquoi les décideurs ne profiteraient-ils pas de la vision éclairée que peut leur offrir l’intelligence économique ? Par exemple en évitant de se lancer dans un partenariat douteux, en sachant évaluer des actifs à un prix correct, en choisissant tel fournisseur plutôt que tel autre, en sachant contrer une campagne de désinformation, mais également en agissant en faveur de l’entreprise au bon moment pour un appel d’offre international, un marché, une norme ou un brevet.

Aujourd’hui, toutes les organisations doivent être à l’affût des signaux émanant de leur environnement. Elles peuvent y déceler les prémisses des changements risquant de remettre en cause objectifs et ambitions. Ignorer ces signaux, c’est se condamner. Il faut anticiper, l’avenir ne se prévoit pas, il se construit, et l’intelligence économique est comme une réponse à ce postulat. En effet, elle aide à prendre des décisions, elle est un outil, une méthode, une attitude, en un mot, une culture, cela fait beaucoup !

La formation proposée aux auditeurs du MISTE-ESIEE couvre ces différentes facettes de l’intelligence économique. Elle présente l’analyse indispensable des bouleversements récents qui ont fait de l’intelligence économique un enjeu majeur de compétitivité. Ensuite, sont abordés les mécanismes des organisations appelées à mettre en œuvre une démarche d’intelligence économique et la façon dont une telle démarche s’articule avec le reste de l’organisation. Ces notions sont complétées par l’acquisition de trois savoir-faire associés aux trois capacités de l’intelligence économique : le management de l’information et des connaissances, la protection du patrimoine informationnel et des connaissances et enfin l’influence et la contre-influence. Tout au long de la formation, une attention particulière est accordée, d’une part, au traitement des informations scientifiques et techniques et, d’autre part, à la découverte et à maîtrise d’outils logiciels et de bases de données spécialisées.

Le MISTE-ESIEE propose un programme de formation en alternance sur une voire deux années et offre aussi une possibilité de validation des acquis d’expérience professionnelle.  La formation est organisée autour d’enseignements théoriques et de projets pratiques développés par les auditeurs au cours de leur année de formation. Elle se conclut par un stage de 5 mois minimum. Pour plus d’information : (lien vers page MISTE du site Esiee).

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :